Le Forum des Trolleurs


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Louis-Ferdinand Céline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
WOLF
Banned
Banned
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 18/01/2008
Age : 104
Localisation : nice

MessageSujet: Louis-Ferdinand Céline   Ven 1 Fév - 19:28

la culture est importante c'est pour cela que je vais vous parler de mes lectures de chevet,
dont céline fait partie de mes preférés dans ses idées et sa vision avangardiste.

Céline est un auteur sur lequel beaucoup d'encre a coulé : génial écrivain pour les uns, ignoble antisémite pour les autres, une seule chose est certaine, c'est un personnage qui éveille beaucoup de curiosité. Son profil est atypique, docteur en médecine, il est l'auteur d'œuvres très variées : roman, théâtre, pamphlets et même ballets (il était fasciné par les danseuses), même s'il est surtout connus pour certains de ses romans plus précisément. Personnage atypique et torturé, il adopte une vision sinistre de la vie, du monde, éternel désabusé.


Son roman clé, qui est d'ailleurs son premier, est le fameux "Voyage au bout de la nuit", publié en 1932, qui lui vaut une notoriété immédiate. Caractérisé par un style parlé, une abondance de vocabulaire et un réalisme accru, il chronique la violence d'une époque difficile, l'enfer d'un ordinaire médiocre.
Frôlant le prix Goncourt, ce livre est unique du fait de son écriture très particulière, hachée, avec de longues phrases rythmées mais aussi par son vocabulaire populaire, argotique et parfois grossier, adoptant un style proche des gens et du quotidien.
Il est d'ailleurs intéressant de noter que certains travaux littéraires ont été menés par d'autres auteurs visant à rédiger un dictionnaire du vocabulaire spécifique créé ou utilisé par Céline dans ses romans. Son objectif est de restituer l'ensemble des usages de la langue de Céline et d'en démontrer le particularisme, son vocabulaire étant un élément clef pour comprendre son oeuvre.
L'accueil du "Voyage" fut d'ailleurs surprenant à l'époque puisqu'il dépassa les clivages traditionnels en trouvant un écho très favorable autant dans les milieux anarchistes que dans le monde religieux, attisant les sympathies à droite comme à gauche. Le "Voyage" est le roman essentiel de Céline mais il ne faut pas pour autant oublier "Mort à crédit", ouvrage central également qui confirma son style et sa renommée.


Céline est également connu pour un autre ouvrage "Bagatelles pour un massacre" écrit en 1937 (dans un style proche de "l'École des cadavres" de 1938).
Ce livre a été interdit et est encore aujourd'hui introuvable en version papier.
Il est cependant facilement disponible sur le net en format pdf grâce à des logiciels de recherche de type e-mule.
Pourquoi cette interdiction ? Les commentaires de certains critiques suffiront : il "mêle des pages d'une confondante beauté, sur l'écriture ou la danse, à des satires d'une rare virulence contre les Juifs".
Caractérisé par un fort antisémitisme et publié à une époque pour le moins particulière sur ce sujet, ce livre sera source d'un rejet de Céline et de son œuvre, rejet qui produit encore ses effets aujourd'hui.
Cette exclusion est accentuée par le soutien public et sans ambiguïté que Céline marque pendant la guerre en faveur de la collaboration, sans pour autant adhérer à un parti ou remplir de fonction officielle.
Cet ensemble d'éléments lui vaudra, à la fin de la guerre, d'être rangé parmi les collaborateurs. Il s'exilera au Danemark et subira le statut d'"auteur maudit".

Il ne reviendra sur le devant de l'actualité qu'en 1957, avec "D'un château l'autre". Il mourra peu de temps après en 1961. Son œuvre reste cependant d'actualité et fait l'objet de débats qui se recentrent de plus en plus sur le particularisme littéraire de son œuvre délaissant enfin l'analyse de ses idées. Par exemple, l'acteur Fabrice Luchini a réalisé, il y a quelques années, un grand nombre de lectures publiques de Céline rencontrant un immense succès et confirmant l'intérêt du public pour l'œuvre de cet auteur. Synthèse des différentes opinions sur cet écrivain, une citation d'Alain Finkelkraut peut être reproduite, ce dernier pouvant difficilement être suspecté de préjugés favorables : "Y a-t-il donc deux Céline ? Comment vivre avec ce double héritage ? […] Philippe Sollers affirme que la France bien pensante s'est débarrassée sur Céline de sa propre culpabilité. Elle avait été antisémite et vichyssoise. Il était le bouc émissaire idéal. Elle a réduit le romancier au pamphlétaire et voué celui-ci aux gémonies pour pouvoir continuer à bien penser et à se mentir à elle-même".

l'histoire jugera...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cheptel-femmes69.com
 
Louis-Ferdinand Céline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Line-up du clan [CFD]
» [1000pts - Partie amicale/collection] Louis IX en croisade !
» La Reine Louis de Prusse - J-P Bled
» l'histoire de Louis de montfort di le Pèlerin
» Les carnets de Louis-Hector-De-Ségure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Trolleurs :: Présentation-
Sauter vers: